Que représente aujourd’hui la Franc-Maçonnerie ? Et surtout que signifie être Franc-Maçon aujourd’hui au 21° siècle ?

Cette institution vieille d’au moins trois cents ans fascine souvent et inquiète parfois.

Et pourtant, si la Franc-Maçonnerie a été par le passé une institution de notables et de VIP, elle ne l’est plus du tout aujourd’hui quoi qu’en disent certains media !

Les Sœurs et les Frères qui composent l’OITAR appartiennent à toutes les couches sociales, à tous les milieux socio-professionnels.

Mais que viennent chercher en Loge des personnes si différentes ? Déjà, cette diversité : la FM est avant tout une approche de l’autre, une écoute de l’autre.

Cette écoute est favorisée par la taille réduite des Loges de l’OITAR : en moyenne une vingtaine de Soeurs et de Frères, formant des fraternités fortes et resserrées. Une fois admis, les Francs-Maçons s’appellent entre eux « ma Soeur », « mon Frère » en toutes circonstances.

La Franc-Maçonnerie permet à toute personne qui se reconnaît comme « cherchant » d’entrer en contact avec des hommes et des femmes qui partagent la même recherche.

Ensuite, la Franc-Maçonnerie propose une méthode pour mieux se connaître, mieux structurer sa parole et donc mieux structurer sa pensée.

Ce programme ambitieux s’appuie sur des outils : le respect d’un rite, la pratique des symboles, l’exigence de la fraternité.

Le rite qui anime les Loges de l’OITAR se nomme Rite Opératif de Salomon.

C’est un rite récent dans la diversité des rites maçonniques (élaboré dans les années 1970-1980, alors que les premiers rites qui nous soient parvenus datent du 18° siècle).

Mais sa jeunesse relative ne l’empêche pas de puiser au plus profond de la tradition maçonnique.

Le Rite Opératif de Salomon, organisé selon une progression en neuf degrés, met au coeur de la démarche du Franc-Maçon la pratique du symbolisme.

Le symbolisme peut être vu comme un langage que le Franc-Maçon apprend pas à pas, et qui lui permet de voir et comprendre le monde autrement.

La « méthode maçonnique » utilise la pensée rationnelle : le Franc-Maçon garde les pieds sur terre ! Elle lui adjoint la puissance de la pensée analogique, de l’intuition, de l’émotion, grâce auquel le Franc-Maçon s’élève « la tête dans les étoiles ».

Loin d’être une école de pensée, la Franc-Maçonnerie représente un « chemin de vie » que l’on n’accomplit jamais seul mais en compagnie de Sœurs et Frères choisis.

La Franc-Maçonnerie universelle s’inscrit globalement dans deux courants, l’un visant à changer la société pour transformer l’homme, l’autre travaillant à transformer l’homme pour changer la société.

L’OITAR appartient à ce second courant et ne revendique aucune coloration politique, sociale ou religieuse. Cependant les Francs-Maçons respectent les lois de la société dans laquelle ils vivent et dont ils sont des citoyens actifs.