La Loge est le centre, le point de départ, la structure de base.

La Loge travaille aux « trois premiers degrés ». Ces trois premiers degrés existent dans la Franc-Maçonnerie moderne dès le 18° siècle. Ce sont les degrés traditionnels d’Apprenti, Compagnon, Maître. Ils traduisent la progression par paliers qui constitue un aspect très important de la tradition et de la pédagogie maçonnique.

La Loge est animée par un "Maître de Loge" élu par les Maîtres de la Loge. A partir du moment où un maître exerce cette fonction, il est appelé "Maître Installé".

Trois Loges au moins peuvent se constituer en « territoire ». Chaque territoire est animé par un Grand Maître Territorial, élu par ses pairs (c'est à dire par les maîtres installés du territoire). Il y a actuellement 9 territoires au sein de l’OITAR.

Le Suprême Conseil Universel du ROS, instance qui représente la plus haute autorité de l’OITAR, élit tous les trois ans un GMG, Grand Maître Général. Il représente l’OITAR auprès des instances maçonniques. Ce GMG est ensuite agréé par le Collège des Grands Maîtres Territoriaux.

Le Suprême Conseil Universel du Rite Opératif de Salomon, animé par un Souverain Grand Commandeur, décide de l’évolution du rite dans les neuf degrés que propose le Rite Opératif de Salomon (ROS). Il administre directement les six degrés dits « d’Avancements ».