L'année 2014 est une année anniversaire pour l'OITAR : 40 ans, ça se fête !

Le coup d'envoi des différentes manifestations a été donné le samedi 25 janvier par une tenue au premier degré réunissant pas moins de 480 frères et sœurs venant des différentes Loges de l'Ordre et en présence des délégations de la plupart des Obédiences françaises.

 Journée historique, en tout cas importante pour l'Ordre Initiatique et Traditionnel de l'Art Royal que cette journée du 25 janvier 2014. Pour beaucoup de Frères et Sœurs venus des quatre coins de France et également de Belgique, la journée a commencé par une visite du Musée de la Franc-maçonnerie, rue Cadet, au siège du GODF.

A 14 heures, grand rassemblement dans des salons privés proches de Bercy. L'accueil est extrêmement bien organisé, sous la houlette du Territoire d'Ile de France qui a pris en charge le déroulé de la Tenue. Plus de 450 personnes sont attendues, et le chiffre final sera de 480 participants. La tenue est ouverte par la Loge historique n°1 : Les Fondateurs, par le TRF Didier Ozil, GMG (Grand Maître général de l'Ordre). Cinq intervenants vont se succéder pour présenter leur vécu ou leur analyse de l'histoire de l'OITAR.

Le premier intervenant est un Frère du GODF, ancien Vénérable de la Loge "Les Hommes". C'est à partir de cette Loge que l'OITAR fut créée, en 1974, par le Frère Jacques de La Personne, épaulé de huit autres frères. Ce premier intervenant, Sylvain, replonge l'assistance dans l’atmosphère de la France de 1974. On évoque le livre qui fit rêver bon nombre des jeunes et de moins jeunes : "Le matin des magiciens", ouvrage qui à l'époque soulève passions et polémiques. La Loge "Les Hommes" a été créée pour tester un nouveau Rite : le Rite Opératif de Salomon. Au bout de quelques années d'existence, le développement au sein du GODF n'apparait plus possible : neuf frères décident de fonder en-dehors du GODF une Loge et une structure nouvelle : l'OITAR. La Loge "Les Hommes" décide de continuer ses travaux au sein du GODF où elle existe toujours.

Le second intervenant est une sœur de l'OITAR : Mireille. Elle traite d'un sujet difficile mais fondamental : "le maçon libre dans la Loge souveraine". Son intervention marque beaucoup les esprits car elle réaffirme la nécessité de s'affranchir des structures pyramidales pour laisser la plus grande liberté aux Francs-maçons et la plus grande autonomie aux Loges. Intervention décisive, dont le texte sera bientôt disponible dans la partie "interne" du Site, réservée aux frères et sœurs de l'Ordre.

Le troisième intervenant est le frère Georges, ancien Souverain Grand Commandeur. Il revient sur la "période des pionniers" et s'interroge sur un mot important de l'un des cahiers du Rite : le mot "missionnaire". Là encore, l'intervention est percutante. Elle sera également disponible bientôt dans le Site intérieur.

Dernière intervention, celle du Frère Claude. Ce frère est l'un des deux plus anciens initiés de l'OITAR. Son apport est d'une autre nature : il concerne l'Initiation. Pour être initié, il faut un maître et le maître éternel existe : c'est le Rite. Ce travail de Claude vient conclure, par une vision différente, les travaux du jour. La parole est ensuite donnée au Souverain Grand Commandeur qui précise l'avenir de l'Ordre : grandir suppose de travailler différemment, communiquer différemment, tout en conservant notre cap d'une franc-maçonnerie traditionnelle et initiatique.

La parole est donnée ensuite aux différentes délégations des Obédiences amies : Grande Loge Mondiale de Misraïm, Grande Loge des Cultures et de la Spiritualité, Grande Loge Symbolique de France, Grande Loge Mixte de Memphis-Misraïm, Grande Loge Mixte Souveraine, Grande Loge Mixte de France, Grande Loge Indépendante et Souveraine des Rites Unis, Grande Loge Mixte Universelle, Loge Nationale Française, Grande Loge féminine de Memphis-Misraïm, Grande Loge Traditionnelle et Symbolique Opéra, Grande Loge Féminine de France, Droit Humain et Grand Orient de France, chacun des chefs de délégations, Grand Maître, Grand Maître adjoint ou Conseiller/Conseillère national/e souhaite bon anniversaire et bonne route à l'Ordre Initiatique et Traditionnel de l'Art Royal.

Les Frères et Sœurs se retrouvent ensuite, accompagnés des différents Grands Maîtres invités des obédiences amies, aux salons Boffrand, sur le site prestigieux du Palais du Luxembourg pour des agapes fraternelles dans un cadre majestueux.

Là, plusieurs ouvrages ont été dévoilés. Tout d'abord le livre "'OITAR 1974-2014 Renaissance d'une Franc-Maçonnerie Initiatique et Traditionnelle" a été présenté. Il s'agit d'un livre de souvenirs et de témoignages, d'analyse également, portant sur les quarante premières années de l'Ordre Initiatique et Traditionnel de l'Art Royal, ouvrage dont nous aurons l'occasion de reparler sur notre Site.

Puis deux œuvres auront marqué les esprits, une enluminure de notre Frère Taras représentée sur la carte de vœux de l'Ordre pour cette nouvelle année 2014 et un vitrail large de plus d'un mètre représentant le sceau de l'Ordre réalisé par notre Frère Patrick en vitrail. Cette ouvre sera exposée dans locaux parisiens de l'OITAR.

D'autres manifestations auront lieu dans les différentes Territoires de l'Ordre au cours de cet année 2014. Nous ne manquerons pas de vous prévenir.